2018, l’année du RCS ?

Attendu depuis déjà plusieurs mois (et même plusieurs années pour certains), le RCS (Rich Communication System) pourrait bien faire son entrée sur le marché de la téléphonie cette année grâce au rassemblement GSMA (le congrès mondial de la téléphonie mobile) à Barcelone ces prochains jours, où se retrouvent les plus grands acteurs du secteur.

Au programme : l’optimisation des téléphones mobiles pour accueillir convenablement les sms enrichis, qui ont commencé à voir le jour sur certains téléphones.

Le principe étant de fluidifier l’expérience utilisateur entre le sms à proprement parler, et internet, de manière à ce que nos traditionnels textos puissent s’enrichir de modules complémentaires qui permettraient de naviguer via les SMS comme on navigue sur les applications. Les RCS comprendraient par exemple la possibilité de réserver une chambre d’hôtel sur une application directement contenue dans les SMS, de recevoir son coupon de réservation également par SMS, et de la même manière pour toutes les offres promotionnelles (restauration, location de voiture, etc…) généralement affiliées à la réservation d’une chambre. Et le tout, sans connexion internet, c’est là que le RCS est véritablement innovant, et pourra, dès sa sortie, littéralement sauver des vies.

Si le concept existe déjà, à condition d’être pourvu d’une couverture réseau, dans les systèmes comme iMessage dans IOS, ou les applications Messenger ou WhatsApp, aucune des sociétés n’a encore développé la messagerie au point de parvenir aux limites de ce que pourrait proposer le RCS, c’est pourquoi le GSMA est attendu avec tant d’impatience : il pourrait bien constituer le point de rendez-vous des constructeurs téléphoniques, mais également des acteurs inhérents au développement du RCS, et pourrait marquer le début d’une nouvelle ère dans le numérique et la téléphonie mobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *